jean michel germa cede ses 49% d’actions à la compagnie du vent

ENGIE et SOPER, actionnaires de La Compagnie du Vent, respectivement à 59% et 41%, annoncent la signature d’un accord de cession d’actions qui ferait de La Compagnie du Vent, à l’issue de la réalisation des conditions préalables usuelles, une filiale à 100% d’ENGIE.

 

Gwenaelle Huet, Directeur Général de la Business Unit France renouvelables d’ENGIE, déclare : « Avec cette acquisition complète, le Groupe concrétise une nouvelle fois son rôle de leader de la transition énergétique en France et renforce ses positions de numéro un tant sur l’éolien, avec 1730 MW de capacités installées, que sur le solaire, avec 522 MWc de puissance installée. La Compagnie du Vent est une filiale performante qui a plus que quintuplé sa puissance installée depuis l’entrée d’ENGIE à son capital en 2007. Nous sommes très fiers d’en faire aujourd’hui la pleine acquisition ».

 

Jean-Michel Germa, fondateur de La Compagnie du Vent et Président de SOPER, déclare : « La Compagnie du Vent a été la pionnière de l’éolien en France et je souhaite que cette opération permette à cette magnifique société, riche d’un formidable savoir-faire et capital humain, de garder sa place dans la transition énergétique. Une page se tourne, qui va me permettre de me consacrer à d’autres projets qui me tiennent à cœur, dans la continuité de mon engagement en faveur des énergies renouvelables, comme le solaire thermique (SUNTI) et le stockage d’électricité en mer (MGH). En parallèle, je continuerai à défendre une évolution de la loi française destinée à favoriser les relations entre les PME et les grands groupes ».

 

Créée en 1989, La Compagnie du Vent compte aujourd’hui 150 collaborateurs et exploite 423 MW en éolien et 88 MWc en solaire photovoltaïque. Ces actifs de production ont généré une production annuelle de 815 000 MWh, soit la consommation électrique, chauffage inclus, d’environ 340 000 personnes. En 2016, La Compagnie du Vent a investi plus de 88 millions d’euros dans le développement et la construction de nouveaux actifs dans l’éolien terrestre et le solaire photovoltaïque au sol.

 

Innovante et dynamique, La Compagnie du Vent a encore très récemment démontré sa performance lors du dernier appel à propositions CRE solaire avec les tarifs les plus compétitifs, sur des projets en ombrières ou au sol, grands (19 MWc) ou petits (5 MWc). Cette agilité et cette capacité d’adaptation, tant dans l’éolien que dans le solaire, feront de La Compagnie du Vent 100 % ENGIE, un atout majeur pour l’accélération du développement des énergies renouvelables par le Groupe ENGIE en France. A l’horizon 2021, ENGIE s’est en effet fixé comme objectif d’atteindre près de 3 GW pour l’éolien et près de 2,2 GWc pour le solaire.

Archives Options Futurs

eolien

  • jean michel germa cede ses 49% d’actions à la compagnie du vent

    ENGIE et SOPER, actionnaires de La Compagnie du Vent, respectivement à 59% et 41%, annoncent la signature d’un accord de […]

    énergieentrepriseseolien
  • Jean-Michel Germa et GDF, la guéguerre se poursuit

    GDF tente d’exclure définitivement Jean-Michel Germa et sa société SOPER de la Compagnie du Vent. Selon la SOPER, cette soudaine […]

    eolienJM Germa
  • L’Arbre à vent : l’éolienne du futur dans les grandes villes ?

    Un second prototype de l’Arbre à vent, imaginé par la start-up française New Wind R&D, vient d’être implanté à Pleumeur-Bodou […]

    Architéctureénergieeolien
  • Enfin! l’eolien à la hauteur du nucléaire (moins coûteux et moins dangereux!)

    L’éolienne offshore de 6MW d’Alstom obtient la certification de mesure des performances de puissance L’éolienne offshore nouvelle génération Haliade™ 150 […]

    énergieeolien