rencontre AFD sur les communs

Chercheurs du monde entier ont produit un riche corpus d’études pour caractériser les communs. En dehors du monde universitaire, militants, leaders sociaux et politiques, mouvements sociaux et collectifs se sont emparés des communs, non comme systèmes de gestion de ressources, mais comme projet politique, identité culturelle permettant de réinterpréter des valeurs fondatrices des sociétés contemporaines, tel le rôle de l’État, de la propriété et des formes d’expression de la démocratie.

Cette rencontre du 17 mai 2018 s’est nourrie notamment de collaborations sur les communs avec la Revue internationale des études du développement de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne – IEDES et avec l’Université Paris 13.

La Conférence était animée par Ziad Maalouf, journaliste à RFI

Conférence introduite par :

  • Gaël Giraud, économiste, CNRS, économiste en chef de l’AFD
  • Pierre Janin, géographe, IRD, UMR développement et sociétés, corédacteur en chef de la Revue internationale des études du développement de l’Université Paris 1

Avec la participation de :

Entre auto-organisation, droit et État : quelles conditions pour l’essor des communs ?

  • Pierre Sauvêtre, sociologue, université Paris Nanterre
  • Danièle Bourcier, juriste, CNRS
  • Yannick Bosc, historien, université de Rouen

Quelles articulations nouvelles des communs avec le monde marchand ?

  • Benjamin Coriat, économiste, université Paris 13
  • Cécile Renouard, philosophe et économiste, Centre Sèvres, ESSEC
  • Bernard Paranque, économiste, KEDGE Business School

Archives Options Futurs

Voir aussi

  • Nicolas Hulot: Obtenons le départ de Stéphane Travert

    A la veille d’un remaniement ministériel , obtenons le départ de stéphane Travert Les papiers se multiplient pour reconnaître le […]

  • ODD : LA FRANCE PEUT MIEUX FAIRE

    Il faut accélérer la transition écologique et solidaire.   C’est ce que révèle le sondage IFOP sur la notoriété des ODD […]

    4D
  • NOUS NE VOULONS PLUS ÊTRE DES COBAYES

    Il faut des contrepouvoirs lorsqu’il y a une omerta sur les données des observatoires de la santé, dont de plus […]