Philippe Martin : en route pour la conférence environnement 2013

 

Waouh ! les conférences de presse du MEDDE désormais se mettent en scéne comme dans les fictions. Pauvre huissier coincé depuis dix minutes entre caméras et photographes pour tenir une porte qui s’ouvrira dans un feu de flashes sur le Ministre qui entre en scène. Il faut dire que c’est sa première conférence de presse officielle depuis sa nomination il y a deux mois et demi, et que « dans ce ministère qui voit passer trop de ministres » il a l’intention de durer.

 

La conférence Nationale environnementale des 20 et 21 septembre , puisque c’était l’objet de cette rencontre, sera ouverte par le Président et clôturée par le 1° ministre : « Elle inscrit la régularité du rendez vous, elle permet de préciser et d’ajuster les décisions, de mesurer ce qui a été fait par rapport aux promesses ». Mais le bilan laisse à désirer : 24 mesures sur 84 ont été réalisées, 29 autres engagées, soit 75% des engagements.  Le reste ? « pas forcément abandonné ,il y aura droit de suite dans la seconde conférence ».

Ce sera en tout cas un grand moment de communication puisque 500 personnes sont attendues, 112 membres des sept collèges du  conseil national de la transition énergie et quatorze ministres. A l’ordre du jour, cinq tables rondes : économie circulaire, emploi et transition énergétique, politique de l’eau, biodiversité marine rappelant que la France est la 2°ZE du monde avec 11M de km2 d’océan.

Le reste de l’agenda est bien chargé , l’environnement n’étant pas pour autant prioritaire  « je mesure la difficulté de la tâche qui est la mienne dans une période de redressement des comptes publics a précisé Philippe Martin, ajoutant, d’autant que j’adopte cette forme d’altruisme en politique qui consiste à prendre des décisions impopulaires ».

A venir :

– l’élaboration de la loi cadre sur la biodiversité qui doit être votée en 2014 et verra la création de l’agence française de la biodiversité,

– préciser le travail autour de la loi 2013 sur la protection des lanceurs d’alerte et  de la clause de sauvegarde sur les OGm « Il n’y aura pas d’OGM en France en plein champs et nous sommes les seuls en Europe à présenter devant la cour internationale de justice notre clause de sauvegarde »

-Travailler sur la fiscalité écologique de la future loi de finance, sachant qu’une composante carbone sera introduite. Mais après son faux pas à Marseille, le Ministre s’est refusé à toute autre précision, indiquant seulement que la fiscalité s’orienterait vers ce qui pollue.

– suivi de la mise en œuvre du principe de participation  du public dans la charte environnement.

Ont suivi quelques mots sur le CNTE (Conseil national sur la transition écologique ) qui remplace le conseil national du développement durable . Il comprend 50 membres avec un nombre d’élus renforcé puisqu’ aux 8 élus du CNDD s’ajoutent 8 parlementaires.

Mais le grand bruit fût celui du grand silence qui suit le débat sur la transition énergétique. Beaucoup de bruit pour rien ? Qui va décider désormais ? a demandé la journaliste de Mediapart. « Il a commencé sur un désaccord qui était intégré à l’objectif de ce débat. Il ne pouvait s’achever sur un consensus. Jusqu’à présent depuis longtemps ce débat avait été éludé. Pour la première fois les citoyens y ont été associés . Il y a nécessité désormais,  d’un retour vers les parlementaires pour que soient prises les responsabilités ..Au mieux fin de l’année 2014 après les municipales. Cela ne remet pas en cause le travail fait , ni l’engagement de la fermeture de Fessenheim fin 2016 »

Et pour ceux qui s’inquiètent des retards pris pour les renouvelables ? Réponse de normand : « nous ferons passer beaucoup de chose par le règlement plus que par la loi et c’est de toute façon l’objectif en cours de la modernisation du droit de l’environnement. » Concernant le budget du ministère , la seule information est que les crédits de l’ADEME seront reconduits et ceux de l’ASN augmentés.

Dominique Martin Ferrari

Archives Options Futurs

Voir aussi

  • Semaine des energies marines renouvelables

    4 Juin: Dunkerque, le syndicat des energies renouvelables se penche sur les énergies marines du 5 au 7 Juin, Seanergy […]

  • En Egypte se prépare les rencontres qui marqueront les dix ans de Nagoya

    Cette COP 14 consacrée à la biodiversité en Egypte est importante car elle pose les lignes de la préparation de […]

    biodiversitédéforestationdesertificationG 20
  • grand rassemblement sur l’éolien flottant à Narbonne

    Carole Delga, à l’occasion de ce rassemblement en faveur de l’éolien flottant, a annoncé la stratégie de la Région pour accompagner la structuration […]