La 16° conf d ela CITES vient de s’ouvrir

La 16ème conférence de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) rassemble des représentants de 177 pays afin d’étudier les propositions de protéger les populations décroissantes d’animaux et de plantes menacées par le braconnage, les récoltes et la diminution d’habitat.

Dan Ashe, le directeur du Service de la pêche et de la faune sauvage des États-Unis (US Fish and Wildlife Service – USFWS)  a confirmé la  » crise d’extinction  » qui menace de nombreuses espèces de plantes et d’animaux à travers le monde. La CITES protège désormais presque 5.000 espèces animales et 29.000 plantes, mais ne dispose pas des moyens pour le faire. Les agents de la protection de la faune sauvage ne bénéficient souvent que de peu de moyens pour protéger une vaste région sauvage. Ils doivent lutter contre des adversaires motivés par l’appât des gains énormes du marché noir. Selon l’USFWS, les débats tourneront surtout autour de la protection des éléphants, des rhinocéros, des ours polaires et des requins.

Archives Options Futurs

Voir aussi

  • Les assises de bordeaux: l’opportunité du réchauffement continue de se décliner pour les élus français

    Mardi 24 Janvier, et pour trois jours , s’ouvraient la 18° édition des Assises devenues européennes de la Transition Énergétique, […]

    accord de ParisbâtimentClimatcop 22elevtricitéénergie
  • CODE MINIER : le serpent de mer… Et ce n’est pas fini

    A moitié résolu , le débat sur le code minier a été enteriné par une proposition d e loi (PPL) […]

    foret tropicalegaz de schisteGuyane
  • initiative MAGRITTE: augmenter le prix du CO2

    Aujourd’hui, les PDG de six énergéticiens européens de premier plan (Centrica, CEZ, ENGIE, Fortum, Iberdrola et Innogy) représentant l’initiative Magritte1 se […]

    accord de Paris