La 16° conf d ela CITES vient de s’ouvrir

La 16ème conférence de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) rassemble des représentants de 177 pays afin d’étudier les propositions de protéger les populations décroissantes d’animaux et de plantes menacées par le braconnage, les récoltes et la diminution d’habitat.

Dan Ashe, le directeur du Service de la pêche et de la faune sauvage des États-Unis (US Fish and Wildlife Service – USFWS)  a confirmé la  » crise d’extinction  » qui menace de nombreuses espèces de plantes et d’animaux à travers le monde. La CITES protège désormais presque 5.000 espèces animales et 29.000 plantes, mais ne dispose pas des moyens pour le faire. Les agents de la protection de la faune sauvage ne bénéficient souvent que de peu de moyens pour protéger une vaste région sauvage. Ils doivent lutter contre des adversaires motivés par l’appât des gains énormes du marché noir. Selon l’USFWS, les débats tourneront surtout autour de la protection des éléphants, des rhinocéros, des ours polaires et des requins.

Archives Options Futurs

Voir aussi

  • Jusqu’où peuvent aller les lanceurs d’alerte ?

    Pourquoi les militants de Greenpeace ont-ils été sévèrement condamnés pour leur intrusion dans une centrale nucléaire ? Les lanceurs d’alerte doivent-ils être plus encadrés ? Sont-ils aujourd’hui […]

    débat nationaldroitsgrands dossiersjournalismelibertésmichèle Rivasi
  • table ronde « joël de Rosnay » à Futuribles sur la symphonie du vivant

    Un peu costaud!   https://youtu.be/PXXg0fgO00s Le 20 mars 2018 était organisée à Futuribles une table ronde autour de Joël de […]

  • Plaidoyer pour la frugalité

    Le « Manifeste pour la frugalité heureuse » lancé par trois pionniers du bâtiment durable, l’architecte urbaniste Philippe Madec, l’architecte Dominique Gauzin […]

    accord de ParisadaptationagriculturebiodiversitéClimat