La 16° conf d ela CITES vient de s’ouvrir

La 16ème conférence de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) rassemble des représentants de 177 pays afin d’étudier les propositions de protéger les populations décroissantes d’animaux et de plantes menacées par le braconnage, les récoltes et la diminution d’habitat.

Dan Ashe, le directeur du Service de la pêche et de la faune sauvage des États-Unis (US Fish and Wildlife Service – USFWS)  a confirmé la  » crise d’extinction  » qui menace de nombreuses espèces de plantes et d’animaux à travers le monde. La CITES protège désormais presque 5.000 espèces animales et 29.000 plantes, mais ne dispose pas des moyens pour le faire. Les agents de la protection de la faune sauvage ne bénéficient souvent que de peu de moyens pour protéger une vaste région sauvage. Ils doivent lutter contre des adversaires motivés par l’appât des gains énormes du marché noir. Selon l’USFWS, les débats tourneront surtout autour de la protection des éléphants, des rhinocéros, des ours polaires et des requins.

Archives Options Futurs

Voir aussi

  • 78a5400b66fb1852c503d3b28ba59933

    CLIMAT: L’EUROPE AURAIT PU FAIRE MIEUX

    A une heure ce 24 Octobre,  les chefs d’Etat européens sont tombés d’accord sur un texte . Aucun Etat-membre de […]

    cop 21/2015Dominique Martin FerrariEuropefinancement climat
  • 20141013PHT73820_width_125

    nouveaux aliments: innovation ou danger?

    La commission de l’environnement débat ce lundi une proposition législative visant à définir les nouveaux aliments et à adapter le […]