La France en retard sur la video à la demande . Un créneau reste ouvert

COMMUNIQUE Nielsen : 65% des consommateurs dans le monde regardent des vidéos à la demande – mais seulement 39% en France.Le ‘streaming’ vient plus en complément qu’en substitution des services traditionnels de télévision.

Cergy, le 22 mars 2016 – En dépit d’un paysage médiatique en évolution rapide où les consommateurs ont de plus en plus de choix pour regarder des vidéos, la télévision traditionnelle règne encore comme le support préféré à travers le globe. Selon la dernière étude de Nielsen qui a interrogé plus de 30 000 internautes dans 61 pays, près des deux tiers (65%) des consommateurs dans le monde déclarent regarder des vidéos à la demande (ou VOD), que ce soit des formats longs ou courts. Si 72% des interrogés dans le monde sont équipés d’une connexion TV traditionnelle (payante et par câble, satellite ou ADSL), ils ne sont plus que 26% à payer un abonnement à un site web de vidéos en ligne tel que Hulu, Netflix ou Amazon. L’Amérique du Nord et l’Asie-Pacifique arrivent en tête pour l’utilisation de ces sites de streaming, cités par 35% des personnes interrogées en Amérique du Nord et 32% en Asie-Pacifique. L’Europe est nettement en-dessous de la moyenne mondiale avec 11%.

Zoom sur la France : la VOD encore peu répandue

En France, la VOD reste peu courante dans les habitudes de consommation audiovisuelle ; en effet, seulement 39% des interrogés dans l’hexagone déclarent regarder des vidéos à la demande, contre 50% pour la moyenne européenne et 65% au niveau mondial. Parmi ces derniers, plus d’un tiers (36%) sont des consommateurs occasionnels de VOD – 3 fois par mois par maximum – contre 25% en Europe, et 18% dans le monde.

En termes de moyens d’accès à la VOD, les Français sont encore peu nombreux (4% seulement) à utiliser les services payants de streaming en ligne, tout comme les Espagnols (3%) et les Italiens (5%), à l’inverse des pays nordiques comme le Danemark (34%), la Norvège (33%) et la Finlande (30%).

Bien que moins habitués des services de VOD, les consommateurs français sont cependant relativement ouverts à la publicité sur ce support, dans la mesure où elle leur permet un accès gratuit au contenu. 56% des Français sont plutôt d’accord sur ce principe, un taux en ligne avec les moyennes européenne (53%) et mondiale (59%).

Vers le « full-streaming » ?

Si la majorité des personnes interrogées dans le monde (68%) disent ne pas avoir prévu de résilier leur service actuel de VOD par câble/satellite/ADSL en faveur d’un service de streaming en ligne, près d’un tiers (32%) prévoit tout de même de couper le cordon. Ce taux est le plus élevé en région Asie-Pacifique avec 44%, tandis que l’Amérique latine (24%), l’Amérique du Nord (22%) et l’Europe (17%) sont en-dessous de cette moyenne mondiale.

Toutefois, une récente étude de Nielsen aux Etats-Unis a montré que seul un très petit pourcentage de ceux ayant exprimé le désir d’arrêter leur abonnement au câble ou au satellite l’a effectivement fait…

« La popularité croissante des services de vidéos en ligne continuera à faire pression sur les réseaux et les fournisseurs de télévision par câble, satellite et ADSL, mais le remplacement conséquent de l’un par l’autre est peu probable », ajoute Megan Clarken. « Bien que certains consommateurs aient tendance à délaisser les services traditionnels de télévision, beaucoup ne coupent pas le cordon complètement. Pour la plupart des téléspectateurs, les services traditionnels et en ligne ne sont pas mutuellement exclusifs, mais complémentaires. En outre, tous ces acteurs sont confrontés aux mêmes défis, avec l’évolution rapide des préférences des consommateurs, une surabondance de choix et la hausse des coûts du contenu en lui-même. À court terme cependant, un délaissement des services traditionnels est probablement la plus grande menace parce que les consommateurs regardent les bénéfices qu’ils peuvent obtenir d’une prestation haut de gamme de services en ligne ou de télévision en envisageant des bouquets de chaînes plus réduits, plus conformes à leurs attentes et à leur budget. »

Dans l’environnement actuel des médias, la seule constante est le changement. La VOD s’intègre dans la course folle initiée par l’industrie audio-visuelle depuis plus d’une décennie. Et le rythme du changement ne devrait pas ralentir de sitôt. Gagner de l’audience n’a jamais été plus difficile. Alors dans ce contexte d’évolution et d’incertitude parfois difficile, les fournisseurs de contenu doivent rester agiles, flexibles et prêts à relever le prochain défi, quel qu’il soit.

« L’environnement médiatique d’aujourd’hui est complexe, mais la croissance des services de vidéo à la demande peut créer des opportunités pour tous les acteurs de cet écosystème », a déclaré Megan Clarken, Présidente Marketing Produit chez Nielsen. « Pour le public, les annonceurs et les fournisseurs de contenu, la réussite passera par une compréhension approfondie non seulement de la façon dont évoluent les tendances de visualisation des consommateurs, mais aussi pourquoi elles sont en train de changer. Deux choses n’ont jamais été plus vraies qu’aujourd’hui : le contenu sera toujours roi, et les consommateurs continueront d’exiger une meilleure maîtrise et une personnalisation de leur expérience vidéo. Ceux qui excellent sur ces deux aspects prendront l’avantage. »

***
A propos de l’enquête mondiale Nielsen sur la vidéo à la demande
Les conclusions de cette enquête sont basées sur les réponses des consommateurs ayant un accès en ligne dans 61 pays. La méthode d’enquête en ligne permet une large échelle et une portée mondiale, elle offre une perspective unique sur les habitudes des utilisateurs d’Internet existants (et non pas la population totale). C’est ainsi une méthodologie particulièrement pertinente pour le sujet de la vidéo à la demande. Dans certains pays où la pénétration d’internet est encore en développement, les interrogés peuvent être plus jeunes et plus riches que la population globale de ce pays. Les conclusions cette enquête sont basées sur des comportements déclarés par les interrogés, non mesurés réellement. Des différences culturelles sont donc susceptibles d’intervenir dans les réponses à travers les pays et les régions du globe.

A propos de Nielsen
Nielsen Holdings plc (NYSE : NLSN) est une société internationale de management de la performance qui fournit une compréhension complète de ce que les consommateurs Regardent et Achètent (Watch & Buy). La division Watch de Nielsen fournit aux media et annonceurs la mesure de l’audience à travers l’ensemble des écrans où du contenu – vidéo, audio, texte – est consommé. La division Buy fournit aux distributeurs et industriels de la grande consommation le seul suivi global des performances en magasin.
En intégrant l’information provenant de ses divisions Watch et Buy avec d’autres sources, Nielsen délivre à ses clients mesures et analyses de premier plan permettant d’améliorer leurs performances.
Nielsen, société du S&P 500, opère dans plus de 100 pays à travers le globe, représentant plus de 90% de la population mondiale. Pour davantage d’informations, merci de consulter www.nielsen.com.

Contacts Nielsen :
Cécile Barrillon : 01 34 41 41 53 (cecile.barrillon@nielsen.com)
Sébastien Monard : 06 85 32 94 61 (sebastien.monard@nielsen.com)

Parcourez les actualit??s

A savoir

  • La France en retard sur la video à la demande . Un créneau reste ouvert

    COMMUNIQUE Nielsen : 65% des consommateurs dans le monde regardent des vidéos à la demande – mais seulement 39% en […]

    A savoir
  • communiqué Agir pour l’environnement

    Le secrétaire général de l’Elysée vient d’annoncer la composition du nouveau gouvernement. Philippe Martin, ministre de l’écologie a été remplacé […]

    A savoir
  • Le discours de Gilles Clément sur le paysage au collège de France

    Texte intégral de la leçon inaugurale du Pr. Gilles Clément, jardinier, paysagiste, ingénieur horticole, invité sur la chaire Création artistique […]

    A savoirGilles Clementville de demain
  • Nouveau tassement du nombre des journalistes professionnels

    567 cartes en moins sur quatre ans 189 emplois ont été perdus, la profession retrouve ses effectifs de 2011 après […]

    A savoir
  • NUIT: NOUVELLE EXPOSITION AU JARDIN DES PLANTES, 12 fevrier au 3 Nov 2014

    um national d’Histoire naturelle propose avec sa nouvelle exposition NUIT une immersion dans le monde nocturne sous tous ses aspects, […]

    A savoir
  • Jeunes Reporters pour l’Environnement :

    Une délégation française à Stockholm du 24 au 26 janvier ! 65 étudiants provenant de 10 pays différents Dans le cadre […]

    A savoir
  • DEUX RENCONTRES ART ET DÉVELOPPEMENT DURABLE À NE PAS MANQUER CES PROCHAINS JOURS LES QUATR’HEURES DE CHAMARANDE

    DEUX RENCONTRES ART ET DÉVELOPPEMENT DURABLE À NE PAS MANQUER CES PROCHAINS JOURS LES QUATR’HEURES DE CHAMARANDE, le Paysage en […]

    A savoir
  • ARCHICINE: 1° invité Alain SARFATI

    Ne pas manquer à la Cité de l’Architecture “ARCHICINÉ”, un cycle de films sur la place de l’architecte dans la […]

    A savoir
  • Bravo

    Catherine Lacroix-Pelletier et François –Xavier Pelletier nous informent que leur documentaire « Les invisibles de Belo monte » est sélectionné au Festival Résistances ( http://festival-resistances.fr/Invisibles-du-belo-monte-les.html ) […]

    A savoir
  • rendez vous WECF

    15 novembre 2013 à Paris – Colloque jouets : Eco-conception et cycle de vie des jeux / jouets : enjeux […]

    A savoir
  • Sale temps pour les documentaires à la télévision :

    La société civile (SCAM) a réussi à inspirer une réforme des aides au documentaire, que le CNC va prochainement étudier. […]

    A savoir
  • Les ateliers de la terre RV du 2 au 4 Juin à l’UNESCO

    Pour la première fois, la Global Conference des Ateliers de la Terre se déroulera à Paris dans le cadre prestigieux […]

    A savoir
  • Vendredi 7 juin 2013,« Biodiversité et savoirs traditionnels : comment les protéger ?»

    Grand auditorium de la Bibliothèque nationale de France (Paris XIIIe), de 9h00 à 17h30 Les différentes perceptions de la relation […]

    A savoir
  • APPEL À PROJETS CROSSMEDIA et TRANSMEDIA?webdoc, webfiction, programme court, crossmedia, transmedia, ARG,…

    Vous cherchez à co-produire ou à diffuser votre programme cross- ou transmedia ? Venez rencontrer les acteurs du marché aux […]

    A savoir
  • quelle horreur!

    Signez la pétition afin de ne plus voir de bébés animaux enfermés vivants dans des porte clefs , nouvelle lubie […]

    A savoir
  • 10e Forum International de la Météo et du Climat du 13 Mars au 4 Avril

    Cet événement gratuit rassemblera plus de 10 000 visiteurs sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris : Co-organisé par […]

    A savoir
  • PARIS 4 AVRIL 2013 : SOMMET INTERNATIONAL DU PETROLE

    Le thème  en est « L’innovation, la ?fabrication intelligente du futur ». Il sera axé sur les tech-nologies de ?forage, d’achèvement de […]

    A savoir
  • Université de la terre

    15 conférences – débats, 50 personnalités, réunies autour du thème : « Le meilleur est à venir ».??Le programme de cette 5e […]

    A savoir
  • Internet mobilise les citoyens contre le réchauffement

    http://cdurable.info/350-org-Internet-mobilise-les-citoyens-contre-le-rechauffement-climatique-pour-un-Changement-de-Puissance-Mondiale.html Arriverons nous à passer du concret au virtuel avec la même efficacité? Après le Printemps arabe, une autre tentative.

    A savoir
  • Diaphanes editions désormais à Paris

    Créée avec un modeste capital de départ, diaphanes compte désormais parmi les maisons d’édition indépendantes germanophones les plus reconnues dans les […]

    A savoiredition
  • procés: réalisateurs contre veolia (ou plutôt veolia contre réalisateurs!)

      Le 14 février 2013 à 13H30 au Palais de Justice de Paris s’ouvrira le procès en diffamation intenté par le groupe ?Veolia […]

    A savoir
  • LA 15e EDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DES TRES COURTS LANCE UN APPEL A FILMS JUSQU’AU 10 FEVRIER 2013 !

     Le Festival International des Très Courts – qui se déroulera du 26 avril au 5 mai 2013 – lance son […]

    A savoir
  • Près de 5000 films tombés dans le domaine public

    Près de 5000 films tombés dans le domaine public sont en téléchargement sur le site archive.org.  Dès qu’une œuvre tombe […]

    A savoir
  • Nourrir la ville

    Nourrir la ville, est un thème récurrent actuellement. Nous avons assisté à plusieurs colloques dont nous rendrons compte dans Options […]

    A savoir
  • L’avenir d’internet se joue à Dubai

    Voir scoop it mediapeps l’article entier. deux camps, deux conceptions de la démocratie, deux conceptions de l’usage des réseaux sociaux […]

    A savoir