Dernierement
Filtrer par type d'actualité:
Vidéo du jour

La Chine au coeur des négociations climat et Forum Chine Europe , du 3 au 5 décembre à Paris, Bruxelles, Lyon, Rouen..

Au moment où ce documentaire a été réalisé en 2008, Pékin prenait l’engagement d’un ciel bleu et pur. Il y était obligé . Pouvoir respirer était la condition sine qua non d' accueillir les JO . Alors que la ville est en pleine expansion, il faudra six ans d'efforts, d'aménagement, de déplacements de populations pour y parvenir. Un « optimisme » vite enterré aux lendemains des JO. Le pari a été tenu mais sept ans plus tard, en 2014, La Chine n’est plus le 2° mais le 1° pollueur du monde et sur trois morts der la pollution atmosphérique dans le monde, l’un est chinois.
Efforts et contraintes se poursuivent quand la croissance et l’explosion démographique urbaine empêchent de faire diminuer la pollution. La Chine prend des mesures. Elle est encore très loin des engagements de réduction auxquelles elle doit parvenir. Et notamment son effort de désengagement du charbon reste insuffisant. Comme on le voit ici le charbon reste le problème n°1

Pour se faire une idée de l’état des lieux aujourd’hui voir également ce sujet de 3' produit par le Monde http://www.dailymotion.com/video/x1bznwb_chine-comprendre-l-ampleur-de-la-pollution-en-trois-minutes_news

AGENDA de la semaine

 
- lundi 8 décembre : 
- ouverture du 5e forum franco allemand de la recherche au Muséum d’Histoire Naturelle
- A Lima : Rencontres bilatérales Afrique, Amérique du Sud, Asie & Océanie
 
- mardi 9 décembre
- retour de l’expédition Lengguru 2014 en Indonésie à l’aquarium de la Porte Dorée (IRD)
- A Lima: financements décentralisés et développement régional.  Déjeuner Débat organisé par l’Institut de la Francophonie pour le développement durable « Quelle vision francophone partagée pour l’accord post 2020 ?« , réunion du Comité de pilotage pour le Sommet Mondial Climat et Territoires qui aura lieu en Rhône Alpes en juillet 2015. Journée des femmes
 
- mercredi 10 décembre
- vote de la loi Macron avec retrait de l’article CIGEO : Les parlementaires écologistes la considéraient comme un casus belli. Confirmation avec Denis Baupin, vice-président EELV de l’Assemblée nationale : « Nous avons dit au gouvernement : si Cigéo est dans la loi, nous voterons automatiquement contre. Le retrait de l’article était un préalable à toute discussion sur la loi. Il n’est pas question pour les écologistes de voter un texte qui créé une poubelle atomique. »
- Restitution du projet LICCO : « littoraux et changements côtiers » par le Conservatoire du littoral 
- A Lima :  eau et océans, énergie – et climat. Atténuation et adaptation. Rencontres avec ONGs partenaires internationaux, et préparation d’événements de mobilisation en France en 2015. Marche des peuples et tandis qu’aura lieu la marche des peuples à Lima, la Coalition Climat 21 vous propose de vous retrouver à 15 h Place de la République à Paris.
 
Jeudi 11 décembre
- Les 50 ans de l’UICN, à partir de 17 h30 dans l’atrium de Disney-Nature – 25 quai Panhard et Levassor à Paris – Métro Bibliothèque François-Mitterrand – Vélib station 13050
- A Lima transition écologique des territoires (villes, agriculture et alimentation, îles et littoral) et changement climatique. Rencontre avec réseaux multi-acteurs.
 

Vendredi 12 décembre

- La Bastidonne : ACIDD : Université interrégionale de la communication pour le développement durable en région PACA, venez inventer avec nous le nouvel imaginaire du développement durable…
– A Lima : Fin de la COP 20, adoption de la feuille de route pour Paris 2015  

 

DECEMBRE

-  Négociations climat à Lima : 1° au 12 Décembre                                             Dernière conférence avant celle de Paris (COP 21) en 2015 qui devra définir le régime international pour le climat post-2020. Parmi les décisions attendues à Lima, les Parties devront s’accorder sur le processus d’élaboration et de négociation pour l’année à venir du texte qui constituera l’accord de Paris.La COP20 doit également permettre de préciser le contenu des contributions nationales qui devront être annoncées par les pays en 2015, ainsi que les mécanismes qui permettront d’évaluer ces contributions. Le périmètre et le format des contributions restent également à clarifier.Les négociations devraient par ailleurs traiter la question des émissions de gaz à effet de serre à court terme (d’ici 2020) et des actions nécessaires pour les réduire, en lien avec les acteurs non étatiques. Enfin, la question des moyens de mise en œuvre et du financement, notamment public (Fonds vert, etc.), reste majeure pour garantir l’équité de l’accord et assurer la confiance entre les Parties.                                                                                                           –